Résidence Cie Queen Mother

par aurelie / Les résidences d'artistes

Maud Jégard a créé la cie Queen Mother en 2017. Follow Me et Follow Us sont les premières créations de la compagnie (2019). Suite à ses recherches sur l’irruption de fictions dans la réalité urbaine, elle se concentre sur la place du spectateur dans l’œuvre artistique. Elle aime jouer avec les rapports d’espace et les jeux d’échelles, faire des grands écarts et créer du mouvement entre l’individu et le commun, entre l’intime et la foule. Au sein de cette compagnie Maud Jégard collabore avec Ronan Mancec, auteur de théâtre et Valentine Ponçon scénographe.

La Compagnie Queen mother se projette dans un futur immédiat et continue sa recherche sur les questions de rapport au public, de l’espace public et du texte. Forte de son expérience avec Follow Me, la Cie veut continuer à utiliser les nouvelles technologies pour convoquer les publics, les guider, tout en les laissant libre de choisir leurs points de vue. Je souhaite continuer à travailler sur les rapports d’échelle et les distances qui nous séparent. Plus que jamais la question de la distance entre les corps est importante : nos bulles d’intimité se font plus rares et les bains de foule sont encore interdits.

Le personnage : Une femme. Une citadine. Une mère. Une qui a l’âge d’être entre deux mondes et que l’on retrouve face à ses contradictions et ses espoirs. Après cette pandémie mondiale, elle se pose la question d’un futur vivable. Et puisqu’une grande partie des ressources de l’écosystème humain (la planète) sont par nature limitées, comment imaginer le monde de demain ? Des notions, des concepts, des idéaux résonnent forts en elle… en voici quelques grands thèmes : développement durable, écologie, écoconception, permaculture, agro-écologie, résilience…. Et le maitre mot : DECROISSANCE.

Comment va t’elle s’y prendre sans avoir peur de perdre sa liberté, de perdre son statut de femme indépendante, de perdre son confort de femme moderne ?


En résidence d’écriture “Arts de la rue” du  12 au 25 avril 2021

A la Bibliothèque de théâtre Armand Gatti, La Seyne-sur-Mer