COLLECTIF LA FUGUE

par gautier / Les résidences d'artistes

Le collectif la Fugue sera en résidence arts de la rue à la Bibliothèque Armand Gatti du 15 au 28 mai

Le collectif La Fugue crée des dispositifs spectaculaires et de médiation pour provoquer des points de rencontre entre les gens, le théâtre et les paysages. Il imagine des projets de théâtre-paysage pour investir par le spectacle vivant des espaces du réel. Il s’attache à faire entendre des pièces de théâtre contemporaines, en invitant le public à véritablement prêter attention aux textes, à la faculté des mots de créer des espaces d’imaginaire dans les paysages du quotidien. Lucie Vérot est écrivaine et fait partie des fondateur.ice.s du Collectif

Les saisons (projet d’écriture de Lucie Vérot avec Le collectif La Fugue)

 

Les Saisons est une série théâtrale en trois épisodes qui invite le public à plonger dans le monde des travailleurs saisonniers. Trois rendez-vous de différentes durées dans un même paysage, un espace public végétal, à l’automne, en hiver et au printemps, dans une scénographie naturelle changeant au fil des saisons. Trois épisodes, trois saisons et non pas quatre. L’une d’elles sera absente, manquante, disparue dans le dérèglement général. Que se passe-t-il pour les saisonniers quand les saisons se détraquent ? Comment les changements climatiques défont-ils les règles de ce secteur professionnel ?  Les travailleurs saisonniers se vivent-ils comme la dernière main d’œuvre d’une agriculture tendant à disparaître ou à totalement se métamorphoser ? 

Se croiseront ces profils que rassemblent les périodes de cueillettes intenses : jeunes étudiants ; retraités ; personnes sans emploi fixe ; saisonniers aguerris qui se déplacent toute l’année en fonction du travail, des légumes, des fruits ; travailleurs étrangers venus d’autres pays par nécessité économique, sous-payés et maltraités par des agences sous-traitantes contournant allègrement le droit du travail. Documentées mais loin du documentaire, Les Saisons raconteront par fragments des histoires, la rencontre de communautés éphémères créées par le hasard du recrutement saisonnier, le départ et le retour sur une exploitation, les équipes qui se font et se défont, les collègues que l’on retrouve six mois après et à des centaines de kilomètres de la dernière fois, et ceux qu’on ne revoit jamais.