Café-lecture #5

Catherine Varlaguet

Rendez-vous à la Bibliothèque de théâtre Armand Gatti pour un 5° café-lecture aux côtés de l'autrice, scénariste et comédienne, Catherine Verlaguet qui partagera avec le public le texte "Le Processus".

Café Lecture

À partir de 14 ans
Durée : 1h

" Claire a quinze ans. Elle est enceinte. C’est un accident, comme on dit. En parler à Fabien ? Ne pas lui en parler ? En parler à sa mère ? Avorter ? Ne pas ? Comment on fait ? Et sinon, quoi ? Via son récit, nous accompagnons Claire sur ces quelques jours ou tout se joue - où se déjoue, plutôt. "

 

Note de l'autrice : Ce texte, j’ai commencé à l’écrire pour moi : un projet personnel, une fiction mais tout de même thérapeutique ; un besoin de raconter les doutes et cette autoroute de quelques jours durant lesquels, concentrée, on n’entend plus rien d’autre que ses propres pulsations. Ce texte, j’ai fini par l’aboutir par besoin de le partager, bien consciente qu’il y avait sur le sujet un vide cruel entre le « c’est ton corps ; fais ce que tu veux » et le « c’est un crime, ne le fais pas ». 

Ces dernières années, j’ai eu la chance de visiter plusieurs lycées grâce à « Maintenant que je sais » : petite forme écrite pour être jouée en salle de classe (compagnie Théâtre du Phare). J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec les infirmières scolaires qui m’ont confiée leur désarroi : il semble plus facile pour beaucoup de jeunes filles de venir à elles leur demander une pilule du lendemain, que de demander à leurs parents un rendez-vous chez la gynécologue ou une boite de préservatifs. Comme si la pilule du lendemain n’était pas violente pour le corps ! 

J’ai ainsi pu me rendre compte du nombre que nous étions à avoir avortées. Parfois même plus d’une fois. Et constater que malgré la facilité d’accès à l’acte, il reste pour chacune une cicatrice, un « et si » vulnérable. 

J’ai toujours cru que l’émotion était un moteur puissant de réflexion. Qu’informer n’était pas toujours de donner des statistiques, mais aussi faire ressentir les choses afin que chacun puisse s’identifier et se positionner en toute liberté. 

J’ai eu l’opportunité, depuis la fin de l’écriture de ce texte, de le tester en lecture avec une classe de seconde et une autre de troisième. J’ai été heureuse de constater que ce n’était pas qu’un sujet de filles, et que garçons et filles s’exprimaient finalement moins sur l’avortement en lui même que sur leur difficulté à aborder ensemble la sexualité.


Née en 1977, Catherine Verlaguet suit des études de théâtre et devient comédienne avant de se consacrer à l’écriture  théâtrale. La plupart de ses pièces sont publiées aux Editions Théâtrales. Certaines le sont aussi aux Editions Lansman. 

Elle écrit beaucoup pour Olivier Letellier et adapte notamment pour lui « oh boy », de Marie-Aude Murail, spectacle qui remporte le Molière jeune public en 2010 et est recréé à Broadway, New York, en 2017. Cette saison, « la mécanique du hasard» et « un furieux désir de bonheur » rencontrent un vif succès. 

En 2015, elle écrit et réalise « envie de » son premier court-métrage pour France 2 et publie une adaptation du « fantôme de l’opéra » au Seuil-la Marinière Jeunesse sous le nom de Catherine Washbourne. 

« Entre eux deux » remporte de prix Godot et le prix A la Page. « Les vilains petits », lui, remporte le prix des collégiens à la Seyne sur Mer, et le prix Galoupiot. « Elois et Léon » est coup de cœur à Cergy Pontoise. 

Parmi ses collaborations, on compte Bénédicte Guichardon, qui met en scène « Timide » et « les vilains petits », et Philippe Boronad, qui met en scène « Braises ». 

Depuis 2018, elle est artiste associée au Théâtre de la Ville de Paris et au Théâtre le Forum, à Fréjus. Sur la saison 2019/2020, elle est autrice nationale OCCE.

La Seyne-sur-mer

Bibliothèque Armand Gatti Plan

Représentation tout public :

Samedi 21 novembre à 10h30

Gratuit sur réservation

Réserver

À découvrir aussi